La bûche

COMMANDEZ VOS BÛCHES ÉCOLOGIQUES
EN LIGNE FACILEMENT SUR LABUCHE.CA

En savoir plus

  • VOTRE SPÉCIALISTE CONFORT
    ET SÉCURITÉ À LA MAISON !

Inspection par caméra

En quoi s'applique l'inspection par caméra :

Bien que nos inspections visuelles sommaires permettent de bien identifier et répertorier la grande majorité des lacunes de vos cheminées, il est possible dans certains cas que ce soit insuffisant.

Effectivement, lorsqu’une cheminée détient une légère courbe, il devient alors très difficile d’inspecter l’état de la cheminée et de déceler les anomalies. C’est donc lors de ce genre de situation que l’inspection par caméra s’applique.

L’inspection de votre cheminée n’est pas à négliger, car moindrement elle subit un choc thermique, des déformations et fissures peuvent apparaitre. Cela aura pour effet d’affecter l’intégrité du conduit et remet en cause l’étanchéité dans une situation de feu de cheminée.

Vous avez une demande de votre compagnie d'assurance ?

Il est important de ne pas confondre les demandes d'assurance concernant la séparation coupe-feu et les inspections par caméra.

L'inspection par caméra est faite à partir du foyer pour vérifier l'intérieur du conduit dans les cavités ou cloisons non accessible visuellement.

Pour ce qui est des demandes d'assurance lorsque vous habitez dans un condo, référez-vous à l'information en lien avec l'intégrité de la séparation coupe-feu par étage dans les puits de cheminée pour les multiplex.

La séparation coupe-feu de chaque unité d'un multiplex est primordiale afin de protéger le bien d'autrui. Si un feu se déclenche dans une unité, chacune de ces unités doit avoir une résistance au feu d'une durée minimum de 30 minutes. En cas d’incendie, ceci a pour effet de permettre au service incendie de se déplacer et de maîtriser le feu. Si des lacunes sont présentes au niveau des séparations, le feu aura pour effet de se propager plus rapidement que les normes le permettent. Cette situation s'est déjà produite dans le passé et a ravagé un multiplex de 24 unités.

Depuis 2009, cette norme est de plus en plus prise au sérieux par les assurances en condominium.

Ces dernières exigent la plupart du temps une modification ou un certificat de conformité sur l'intégrité de l'installation des cheminées et foyers.

La première étape est donc celle de déterminer le type de séparation coupe-feu entre les foyers et cheminées.

Cette étape comporte au minimum une ouverture de la cloison près d'un foyer afin d'accéder visuellement au puits de cheminée. Si le puits de cheminée ne répond pas aux normes, il devra être modifié ou complètement désinstallé afin de remettre la séparation coupe-feu comme l'équivalent du reste de l'unité.

Si les puits sont modifiés afin de conserver les cheminées, un ingénieur devra produire un rapport complet préliminaire et ensuite parrainer les travaux de modifications. Si l'extraction des cheminées et foyers est choisie, le service d'ingénierie devient facultatif ce qui réduit de beaucoup les coûts.

Voir le guide Voir les renseignements techniques